Réhabiliter une église pour en faire lieu d’habitation.

Vous cherchez une propriété atypique pourquoi pas une église  !

Et oui c’est possible, mais comment faire…?

Il faut tout d’abord procéder à une désacralisation.

Il s’agit d’un acte juridique par lequel l’évêque décrète, lors d’une cérémonie solennelle, avec les ornements violets propres aux rituels de deuil, que le bâtiment n’est plus considéré comme un lieu de culte.

L’autel et l’église sont vidés de leurs reliques et objets sacrés. D’après le droit canonique (1), les lieux sacrés perdent leur dédicace ou leur bénédiction si la plus grande partie en est détruite, ou s’ils sont réduits à des usages profanes de façon permanente ; et si une église ne peut en aucune manière servir au culte divin et qu’il n’est pas possible de la réparer, elle peut être réduite par l’évêque diocésain à un usage profane qui ne soit pas inconvenant. Le droit canonique a largement été outrepassé, puisque de nombreuses églises sont désacralisées à notre époque, uniquement pour des problèmes de financement ou des intérêts commerciaux.

Les églises construites avant 1905 sont, depuis la loi du 9 décembre de la même année, propriétés de l’Etat et des communes, elles ont cependant été mises sous la responsabilité des paroisses. La désaffectation d’une église redonne ainsi définitivement la responsabilité de l’édifice à la municipalité, qui peut donc alors décider de son sort et faire le choix de le détruire, de lui donner une nouvelle fonctionnalité ou de le revendre.

Pour demander la désaffectation, il faut par exemple que le culte n’y soit plus célébré depuis six mois ou que la sécurité des visiteurs ne soit plus assurée. La décision ne peut pas, quoi qu’il en soit, être prise uniquement par les instances républicaines, même si elles exercent parfois des pressions. Le curé doit donc faire une demande à la municipalité, qui doit quant à elle faire voter le projet en conseil municipal, enfin l’évêque donne son accord par écrit pour entériner la décision.

Nous avons un bon exemple à Lyon de l’Eglise Saint Bernard dans 1er arrondissement près de la Croix Rousse qui  va bénéficier d’une reconversion inédite pour accueillir un centre d’affaires!

Voir l’article sur la réhabilitation de L’église de Lyon 1er

Quelques idées : 

3_Vivre-dans-une-église2_Vivre-dans-une-église

5 conseils futés pour restaurer une église en logement

  1. Garder le cachet d’origine (plafond, vitraux, parquet) et miser sur la sensation d’espace (même si on pourrait créer plusieurs étages).
  2. Jouer sur le contraste sacré/moderne. Transformer les anciens bancs d’église en sièges pour la salle à manger et remplacer les chandeliers en luminaires tendances.
  3. Compenser le manque de lumière dû aux fenêtres hautes en vitraux en adoptant un style minimaliste et des couleurs claires.
  4. Ne pas se laisser surprendre par le coût des rénovations. Compter environ 200.000€ pour l’achat et une somme équivalente pour les travaux.
  5. Faire attention au gaspillage d’énergie! Chauffez pas cher et optez pour des matériaux isolants de très bonne qualité pour soulager votre facture d’énergie sur le long terme.

Alors convaincu ? 🙂

Auteur : marilynsaussetimmobiliercaluire

Négociatrice en immobilier depuis 2006 sur Lyon, Caluire et Val de Saône

Une réflexion sur « Réhabiliter une église pour en faire lieu d’habitation. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :