Fin des pesticides dans les jardins des particuliers

Avez-vous noté que depuis janvier 2017, les pesticides chimiques sont passés derrière les comptoirs, dans les jardineries ? Ces produits ne sont en effet plus autorisés en libre-service et leur vente doit être accompagnée, en principe, de conseils d’usage. Considérés comme dangereux pour la santé comme pour l’environnement, les pesticides chimiques (insecticides, herbicides, désherbants, anti-nuisibles ou fongicides) seront définitivement interdits pour les jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019 ces derniers ne pourront plus acheter de pesticides chimiques. Mais pour lutter contre les insectes, rien de tel que les insectes.

Et si les insectes étaient la clé pour remporter cette bataille ?

L’utilisation d’insectes auxiliaires, comme les punaises et les coccinelles, constituerait une technique 100% naturelle. Partout dans le monde, des équipes de chercheurs étudient d’ailleurs des espèces méconnues qui pourraient être chargées de manger les pucerons et protéger nos champs.

Auteur : marilynsaussetimmobiliercaluire

Négociatrice en immobilier depuis 2006 sur Lyon, Caluire et Val de Saône

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :